Le mur végétal créé par Patrick Blanc rue d'Aboukir dans le 2ème arrondissement.

« Du vert près de chez moi » : la proposition de végétalisation faite par l’ADRAQH est retenue

L’ADRAQH se félicite que sa proposition de créer un mur végétal place St Opportune ait été retenue par Mme Pénélope KOMITES, adjointe à la Maire de Paris en charge des espaces verts et de l’environnement, pour faire partie des 209 nouveaux points de végétalisation qui seront créés en 2015 dans le cadre de l’opération « Du vert près de chez moi » dont elle a dévoilé la carte mercredi 11 février.

Le mur végétal ou mur végétalisé est un jardin ou écosystème vertical. Au-delà de l’esthétisme bien visible en termes de jardinage urbain, il présente de nombreuses vertus en termes d’écologie urbaine, de la restauration des corridors biologiques en ville à l’amélioration de la qualité de l’air, en passant par la création de refuges ou de garde-mangers pour les oiseaux et son rôle en matière de microclimat.

Place St Opportune, ce mur végétal permettra aussi de mettre un terme aux nombreuses opérations de désaffichage et de dégraffitage du mur, coûteuses et chronophages pour les contribuables et les services techniques de la Ville de Paris. Lire la suite

halles pietonnes

Après la réunion du 3 février : l’ADRAQH suivra avec vigilance les aménagements de voirie projetés

Le lendemain de la réunion de concertation organisée le 3 février 2015,  à la Bourse du Commerce, sur les voiries et la  zone piétonne des Halles par les services de la  Ville, « Le Parisien », sous le titre de « Aux Halles, les riverains approuvent l’extension de la zone piétonne » entame son article comme suit : « EN-FIN ! Cela fait bientôt quatre ans que l’on demande que cette zone piétonne soit respectée ! » s’exclame Jacques, un riverain.

« Jacques », c’était en l’occurrence le président de l’ADRAQH , membre du bureau du Conseil de quartier des Halles, animateur du Groupe de travail « Zone piétonne et espace public » et malgré toutes nos demandes à la Ville, la zone, notre zone piétonne n’est toujours pas contrôlée et n’a de piétonne que le nom. Lire la suite

Retour sur la réunion publique de concertation sur les aménagements de voirie du quartier des Halles

Jacques Chavonnet et Erwan Soudry, respectivement président et secrétaire général de l’ADRAQH, ont participé avec de très nombreux riverains à la réunion publique de concertation relative aux aménagements de voirie du quartier des Halles organisée le 3 février à la Bourse de Commerce.

Concernant les scénarios soumis à la concertation pour l’aménagement du secteur sud du quartier des Halles autour de la rue St Honoré (document complet ici), l’ADRAQH a proposé au Maire adjoint Christophe Najdovski de faire étudier un scénario alternatif additionnant les atouts du scénario B (l’inversion de la circulation des rues Berger et Pont Neuf avec une entrée par la 1ère et une sortie par la seconde) et du scénario C (une jonction piétonne à la sortie du métro entre la place Marguerite de Navarre et les rues des Bourdonnais et des Déchargeurs + l’absence de tête bêche au carrefour St Honoré x Pont Neuf) en retenant le « volet ouest » du scénario B (y compris la rue du Pont Neuf) et le « volet est » du scénario C (rue du Pont Neuf exclue).

Dans son édition du 4 février, Le Parisien rend compte de cette réunion publique.

20150204_Le_Parisien_Aux_Halles_les_riverains_approuvent_extension_zone_pietonne

unnamed

ON NE BADINE PAS AVEC LA (SUR)VIE D’UN QUARTIER !

Lundi 5 janvier, contre les conclusions du rapporteur public et 3 mois après avoir autorisé la reprise des travaux, la Cour administrative d’appel de Paris (exceptionnellement) réunie en formation plénière a confirmé le jugement du 13 mai 2014 du Tribunal administratif de Paris ayant annulé le permis de construire du 17 décembre 2012 par lequel le Maire de Paris avait autorisé la société “Grands magasins de la Samaritaine — Maison Ernest Cognacq” à restructurer l’ensemble de bâtiments dits “îlot Rivoli”. Lire la suite

Commerçants en difficulté de trésorerie : la démarche à suivre pour obtenir des délais de paiement

Les commerçants du quartier des Halles qui rencontrent des difficultés de trésorerie, notamment en raison de l’impact du chantier sur le climat local des affaires, peuvent obtenir de la Direction générale des finances publiques des délais de paiement pour leurs charges, leur TVA ou leurs impôts : pour cela, il leur suffit de remplir et déposer ce dossier après avoir préalablement contacté la responsable de la CCSF.