Fontaine des Innocents : Le Parisien rend compte de la mobilisation sans relâche de l’ADRAQH

L’ADRAQH se mobilise depuis l’origine afin d’obtenir de la Mairie de Paris qu’elle s’engage d’urgence pour la restauration des façades et la modernisation des installations techniques de la fontaine des Innocents.
Classée à l’inventaire des Monuments Historiques depuis 1862, la fontaine est un élément majeur du paysage architectural et patrimonial du centre de Paris emblématique de l’identité du quartier des Halles.
Mi-octobre, le dernier numéro d’Hallebarde comportait encore un article intitulé “Et pendant ce temps, la fontaine des Innocents continue de se dégrader”.
Dans son édition du 30 octobre, Le Parisien rend compte de la dégradation accélérée de la fontaine, de l’inaction persistante de la Mairie de Paris et de la mobilisation sans relâche de l’ADRAQH.
20181030_Le_Parisien_La_fontaine_des_Innocents_attend_sa_restauration_depuis_5_ans

[PRESSE] « 4 M€ afin de restaurer la fontaine des Innocents » (Le Parisien)

Cette inscription budgétaire au niveau parisien marque une étape importante du projet relancé localement par l’ADRAQH et le Conseil de quartier des Halles au printemps 2013 (vœu adopté à l’unanimité le 16 avril 2013) puis relayé par le Conseil du 1er arrondissement et enfin défendu par le Maire du 1er et fait adopter à l’unanimité du Conseil de Paris lors de la séance du 18 novembre dernier. (Article Le Parisien)

20150129_Le_Parisien_4M€_afin_restaurer_fontaine_Innocents