🎥 Françoise THOMAS, mémoire vivante des Halles

Découvrez la première vidéo d’une série documentaire que nous lançons sur le thème « La mémoire vivante des Halles : le quartier raconté par ses habitants« .

Mme Françoise THOMAS, présidente de l’association « Vivre dans le quartier des Halles » et riveraine de la rue Montorgueil, est arrivée à Paris à la fin des années 1950.

Elle nous raconte sa vie aux Halles, alors un grand marché alimentaire où travaillait son père.

L’entretien a été réalisé par Emmanuel DUPRAT, président de l’ADRAQH.

Troubles aux Halles en marge des manifestations des gilets jaunes

Notre quartier a connu à nouveau samedi 16 novembre et dimanche 17 novembre des heures agitées en marge des manifestations des « gilets jaunes ».

Dans l’après-midi du samedi un groupe de manifestants apparemment lié aux « gilets jaunes » s’est positionné sous la Canopée et a scandé divers slogans politiques. Les policiers sont intervenus en dispersant la foule tandis que les responsables de Westfield Forum fermaient le centre commercial. Nous n’avons à déplorer aucun blessé ou autres traumatismes parmi les riverains et commerçants.

Dimanche, un groupe lié à « Extinction-Rébellion » s’est formé près de la Fontaine des Innocents. Les forces de l’ordre en grand nombre ont contrôlé la situation calme dans l’ensemble.

Zone piétonne des Halles : Le Parisien rend compte de notre combat

Photo de la zone piétonne des Halles prise par le journaliste du Parisien

Le Parisien rend compte dans son édition du 1er octobre de notre combat pour que les pouvoirs publics rétablissent enfin le contrôle des accès à la zone “piétonne” des Halles alors qu’approche la fin des travaux de réaménagement du quartier. Il y a urgence !

L’article du Parisien en ligne

[COMMUNIQUÉ] L’ADRAQH DEMANDE À LA MAIRIE DE PARIS DE NE PAS RENONCER À (FAIRE) RÉTABLIR LE CONTRÔLE DES ACCÈS À LA ZONE PIÉTONNE DES HALLES

L’Association pour la défense des riverains et l’animation du quartier des Halles (ADRAQH) demande à la Mairie de Paris de ne pas renoncer à (faire) rétablir le contrôle des accès à la zone piétonne des Halles et à mettre un terme aux circulations et stationnements illicites et importuns.

Depuis 2010, les entrées et les sorties de la zone piétonne des Halles ne sont plus ni fermées ni contrôlées, laissant l’entrée libre à tous les véhicules. Le non-respect de la réglementation qui en résulte porte atteinte à la sécurité et à la tranquillité auxquelles les riverains et les piétons du quartier ont droit, d’autant que la zone ne compte aucun trottoir pouvant servir de « refuge ». Ce problème se pose avec une acuité toute particulière dans le contexte de menaces terroristes que nous connaissons.

La Préfecture de police n’ayant pas accédé aux demandes récurrentes de l’ADRAQH depuis 2010 de renforcer les moyens humains alloués au contrôle et à la verbalisation de ces circulations et stationnements illicites, l’association avait demandé en 2016 de mettre en place une modalité alternative de gestion de l’aire piétonne : installer un dispositif de vidéoverbalisation aux entrées et sorties de la zone, de sorte que soit verbalisé tout véhicule qui ne serait pas flashé à la sortie dans les 30 mn après avoir été flashé à l’entrée. Cette demande avait alors été portée conjointement par les maires des 1er et 2ème arrondissements, MM. Jean-François LEGARET et Jacques BOUTAULT, ainsi que par l’adjoint à la maire de Paris en charge des déplacements, M. Christophe NAJDOVSKI, qui s’était engagé à faire rapidement avancer ce dossier. L’ADRAQH avait aussi invoqué la mobilisation réussie de ressources humaines dans la zone piétonne Montorgueil voisine (2ème arrondissement) pour demander à la Ville de Paris d’affecter au contrôle et à la verbalisation de la circulation et du stationnement sur la zone piétonne des Halles des effectifs des agents de surveillance de Paris (ASP) revenus sous son commandement direct depuis 2018. 

L’association avait une nouvelle fois relancé par courrier en juin 2019 l’ensemble des parties prenantes – M. NAJDOVSKI à la mairie de Paris ainsi que le nouveau préfet de police de Paris, M. Didier LALLEMENT – pour qu’elles s’engagent à rétablir un contrôle des accès avant la fin de l’année.

Mais, lors d’un rendez-vous à l’Hôtel de Ville le 17 septembre avec des représentants du cabinet de M. NAJDOVSKI, de la Direction de la Voirie et des Déplacements de l’Hôtel de Ville et de la Préfecture de police de Paris, l’ADRAQH a appris :

  • que les trois barrières des rues de la Reynie, de la Grande Truanderie et du Cygne allaient être prochainement déposées
  • sans qu’aucun moyen alternatif de contrôle des accès n’ait été pour autant prévu – la vidéoverbalisation continuant de se heurter à un obstacle législatif malgré la loi d’orientation des mobilités en cours de discussion au Parlement

Dix ans après la fin de la fermeture et des contrôles, et alors qu’approche la fin du réaménagement du quartier et des travaux de voirie, l’ADRAQH estime qu’il est plus que jamais urgent de rétablir le contrôle des accès à la zone piétonne des Halles : c’est pourquoi elle demande à la Mairie de Paris de ne pas renoncer à (faire) rétablir le contrôle des accès et à mettre un terme aux circulations et stationnements illicites et importuns.

8ème vide-greniers des Innocents samedi 28 septembre

Le vide-greniers des Innocents place Joachim du Bellay

Nous avons le plaisir de vous annoncer la tenue de notre 8ème vide-greniers des Innocents le samedi 28 septembre prochain de 9h00 à 19h00 sur la place Joachim du Bellay.

Nous procéderons aux inscriptions le vendredi 20 septembre à partir de 17h30, place Joachim du Bellay, sous les arcades, à côté du magasin Boulinier.

Comme les fois précédentes, le vide-greniers des Innocents est réservé en priorité aux habitants des quatre premiers arrondissements et il est strictement interdit aux professionnels.

Nous vous rappelons que vous devez absolument vous munir du bulletin d’inscription ci-joint dûment complété et de photocopies d’une pièce d’identité (recto / verso pour la carte d’identité) ainsi que d’un justificatif de domicile.

Nous vous espérons nombreux.

Claude Philippe et toute l’équipe de l’ADRAQH

Première balade culturelle aux Halles : une réussite !

Nous avons organisé samedi 22 juin la première balade culturelle de l’ADRAQH dans le quartier des Halles.


Stéphanie, conférencière assermentée, a emmené les adhérents présents à la découverte des trésors du quartier, certains inattendus, tels le triptyque « La vie du Christ » de Keith Haring dans l’une des chapelles de Saint-Eustache ou les deux plaques attestant de la naissance de Molière à deux endroits différents rue Saint-Honoré et rue du Pont-Neuf.


Prochaine balade à la rentrée

Fan zone Fifa des Halles : l’ADRAQH reçoit une réponse à son courrier

Après avoir interpellé la Maire de Paris pour obtenir des assurances quant à l’organisation du village d’animation événementielle aux Halles en marge de la coupe du monde de foot féminin, nous avons reçu une réponse de la part du Délégué Général aux Jeux Olympiques, Paralympiques et aux Grands Evénements.

Dans sa réponse, Antoine Chines présente ses excuses pour « ne pas avoir concerté l’ADRAQH à ce sujet » puis rappelle les mesures préventives qui ont été prises pour que l’événement se déroule dans les meilleures conditions.

L’ADRAQH soutient la lutte de l’APACAUVI contre l’anarchie et pour la régulation des trottinettes

Parce qu’elle mène de longue date le même combat, l’ADRAQH soutient l’action et la mobilisation de l’APACAUVI (Association Philanthropique d’Action Contre l’Anarchie Urbaine Vecteur d’Incivilités) afin de lutter contre l’anarchie et pour la régulation des trottinettes.

C’est pourquoi nous vous invitons à signer et à faire signer largement la pétition en ligne de l’APACAUVI « STOP au scandale des trottinettes, NON à l’anarchie urbaine ».

👉 http://bit.ly/PetitionAPACAUVI